Au mercurochrome

Je commence un livre par la fin
Et j'ai le menton haut pour un rien
Mon œil qui perce à cause du vent
Mes absences et du sentimentJe ne tiens pas debout
Le ciel coule sur mes mains
Je ne tiens pas debout
Le ciel coule sur
Ça ne tient pas debout
Le ciel coule sur mes mains
Ça ne tient pas debout
Sous mes pieds le ciel revientIl sourit rouge et me parle gris
Je fais semblant d'avoir tout compris